Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

January 27 2015

22:06
Loi Macron : quand les notaires essaient de perturber le discours de Valls
22:04
Transmission et Shoah : "Tous les grands tsunamis engendrent des silences en moyenne de soixante ans
Transmission et Shoah :
22:01
A Audincourt, la CGT coupe le courant pendant le discours de Valls
21:54
Ski freeride en caméra embarquée, la vidéo de Candide Thovex qui affole la Toile
21:49
259 ans après sa mort, Mozart surprend encore
21:44
Pac : la France va rembourser un milliard d'euros d'aides agricoles
21:41
Une enquête publique ouverte sur la mort de l'espion Litvinenko, tué au polonium
21:37
Etats-Unis : Obama a fait une escale en Arabie saoudite auprès du roi Salman
21:31
Accusée de toutes parts, la présidente Kirchner dissout le service de renseignement argentin
21:27

Sondages : le FN dénonce «l'autosatisfaction malsaine» de la gauche

Florian Philippot estime que l'exécutif « retombera rapidement » dans les enquêtes d'opinion parce qu'il ne répond pas aux attentes des Français.






21:24
La remise du prix de l'élu local de l'année au maire FN d'Hénin-Beaumont fait polémique
21:13

Ile-de-France: Valérie Pécresse dénonce les fractures du pays

Lors de ses voeux adressės mardi soir à Paris, au nom du groupe UMP, Valérie Pécresse a consacré son discours aux fractures nationales et régionales après avoir observé une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes de la barbarie nazie, en ce jour de commémoration des 70 ans de la libération d'Auschwitz.






21:02
Perte de sommeil et de l'appétit, irritabilité... le chômage, un problème de santé publique
20:54

Libye: un Français tué dans l'assaut de l'hôtel Corinthia de Tripoli

INTERNATIONAL - Neuf personnes, dont un Français, ont été tuées mardi 27 janvier dans un assaut de plusieurs heures lancé contre un hôtel de Tripoli par des hommes armés.

"Les cinq étrangers (...) étaient un Américain, un Français, deux femmes de nationalité philippine et un Sud-Coréen", a affirmé dans la soirée Issam Al-Naass, le porte-parole des opérations de sécurité à Tripoli. Ils ont été tués par balles, selon le porte-parole, qui n'était pas en mesure de préciser leur identité.

Au moment où l'attaque était en cours contre le grand hôtel Corinthia dans le centre de la capitale, la branche libyenne du groupe jihadiste Etat islamique l'a revendiquée, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE. La capitale libyenne est contrôlée par Fajr Libya, une puissante coalition de milices notamment islamistes, qui a installé un gouvernement parallèle à Tripoli après en avoir chassé le gouvernement reconnu par la communauté internationale. 

L'assaut contre le Corinthia, a commencé le matin par l'explosion d'une voiture piégée devant l'établissement. Aussitôt après, trois hommes armés ont pénétré dans l'hôtel, avant d'être pourchassés par les forces de sécurité relevant du gouvernement pro-Fajr Libya, qui ont assiégé le Corinthia.

L'assaut s'est achevé en milieu d'après-midi avec la mort des trois assaillants qui ont détoné les ceintures explosives qu'ils transportaient, alors qu'ils étaient "encerclés" au 24e étage, selon Issam Al-Naass. Bilan: neuf morts. Outre les cinq étrangers, une sixième personne "prise en otage" par les assaillants et dont la nationalité n'était pas connue a péri lorsque les hommes armés se sont fait exploser, a-t-il précisé. Trois membres des services de sécurité ont également été tués, et cinq personnes blessées.


Le 24e étage de l'hôtel est normalement réservé à la mission diplomatique du Qatar mais aucun diplomate ne s'y trouvait au moment de l'attaque, selon une source de sécurité. Le chef du gouvernement auto-proclamé en Libye, Omar al-Hassi, se trouvait par ailleurs à l'intérieur de l'hôtel au moment de l'assaut mais il a été évacué sain et sauf, selon Issam Al-Naass.

Dans un communiqué, le gouvernement parallèle a affirmé que "les auteurs de l'attaque voulaient tuer le Premier ministre Omar al-Hassi". Ils ont imputé cette tentative d'attentat au "criminel de guerre Khalifa Haftar", un général controversé qui a lancé ces derniers mois une opération pour reprendre Benghazi aux groupes armés islamistes qui contrôlent la ville.

L'attaque revendiquée par l'Etat islamique

La branche libyenne du groupe jihadiste EI qui sévit notamment en Irak et en Syrie, et a déjà revendiqué plusieurs attaques en Libye a, dans un message sur Twitter, affirmé que ses membres avaient pris d'assaut l'hôtel, selon SITE. L'EI a ensuite diffusé la photo d'un des auteurs de l'attaque présenté comme "Abou Ibrahim al-Tounsi (le Tunisien, ndlr), le premier kamikaze à avoir lancé l'attaque contre l'hôtel Corinthia". 

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de révolte en 2011, les autorités de transition n'ont pas réussi à imposer leur pouvoir sur les nombreuses milices formés d'ex-rebelles. Le gouvernement et le Parlement reconnus par la communauté internationale, chassés de Tripoli, siègent dans l'est de la Libye. Les milices rivales pro et antigouvernementales continuent à se disputer les territoires et la manne pétrolière au prix de combats meurtriers.

Malgré la trêve annoncée par les milices en vertu d'un accord conclu à Genève en janvier, les combats meurtriers ont continué notamment à Benghazi (est) où le général Haftar, appuyé par les forces gouvernementales, tente de reprendre la ville. Les violences ont fait 22 morts et 68 blessés à Benghazi en 24 heures, a affirmé lundi soir une source de sécurité.

Lundi également, Fajr Libya a tiré trois missiles sur des réservoirs du terminal pétrolier d'Al-Sedra, dans le "croissant pétrolier", une région dont elle cherche à s'emparer.

Lire aussi :

» BLOG - Ce qui se joue en Libye pendant que l'occident regarde la Syrie
» BLOG - L'Amérique reconnaît la présence de Daesh en Libye
» Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
20:54

Crash d'un F-16 en Espagne: qui étaient les militaires français tués

VIDÉO - Neuf militaires Français, dont une femme-officier, figurent parmi les victimes de l'accident du chasseur F-16 qui s'est écrasé lundi sur une base de l'Otan, à Albacete en Espagne. Ils avaient entre 25 et 41 ans.






20:36

Google retire les insultes homophobes de son outil de traduction

TECHNO - Les utilisateurs de Google Traduction qui taperont le mot "gay" dans cet outil ne verront plus s'afficher une flopée d'insultes homophobes parmi les résultats.

Exit les "tapette", "gouine" et "pédé". Le collectif international de défense des droits LGBT All Out s'est saisi du problème le 23 janvier dernier en lançant une pétition et a annoncé ce mardi avoir gagné son combat.

"Grâce à notre mobilisation, Google a corrigé ses codes ce vendredi pour retirer les insultes anti-gays de son outil de traduction", a fait savoir All Out dans un communiqué. Une information confirmée par un porte parole de Google.

Plus de 50.000 personnes ont signé la pétition d'All Out qui s'insurgeait contre les insultes qui apparaissaient sur un outil utilisé par plus de 500 millions d’individus chaque mois. "Cela fait du monde à qui apprendre des insultes", faisait remarquer l'association.

Les traductions homophobes ne concernaient pas seulement les traductions de l'anglais vers le français mais la majorité des langues de ce service de traduction. All Out prenait pour exemple les résultats d'une recherche de l'espagnol à l'anglais avec différents termes homophobes comme "Queen" ou "Faggot" dans les résultats.

gay google traduction


"Dès que nous avons su, nous avons tout mis en œuvre pour corriger le problème. Nous présentons nos excuses à toutes celles et ceux qui se sont sentis offensés par cette erreur", s'est excusé Google quelques jours après avoir dévoilé sa nouvelle application de traduction.

L'entreprise américaine a par ailleurs précisé que ces insultes apparaissaient "automatiquement" dans son outil de traduction.

Google Traduction repose en effet sur une méthode de traduction automatique et statistique, ce qui signifie que l'outil s'appuie sur des traductions qui existent déjà en ligne et propose les équivalences les plus récurrentes parmi ses résultats.

Ca n'est pas la première fois que des associations font évoluer les outils de Google. Depuis 2012 et son accord avec plusieurs associations antiracistes françaises, Google ne propose plus le terme "juif" lorsque l'on tape le nom d'une personnalité dans son moteur de recherche.

Lire aussi :

» Pourquoi Al-Qaïda Yemen apparaît près de l'Elysée sur Google Maps

» Google et les associations antiracistes ont trouvé un accord

» Trois personnes condamnées pour des tweets homophobes, une première

» Le témoignage contre l'homophobie qui a ému les téléspectateurs

» Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
20:31

L'astéroïde qui a frôlé la Terre a sa propre lune

Un radar de la Nasa a permis de détecter une mini-lune, gravitant autour de l'astéroïde qui a frôlé lundi notre planète.






20:30

VIDÉO. Un chroniqueur de "C'est au programme" s'approprie les vidéos "mash-up" d'un youtubeur

MÉDIAS - Cette chronique dans l'émission "C'est au programme" sur France 2 devait beaucoup à un internaute en particulier: il n'a pourtant jamais été cité. Lundi 26 janvier, David Artur, fils de l'animateur José Artur décédé le 24 janvier, avait choisi d'évoquer dans sa chronique les "mash-up", ce type de vidéo qui mélange les images de films cultes et des dialogues d'autres films, donnant un effet très décalé. Un genre dont le youtubeur derrière le nom "What's the Mashup" s'est fait une spécialité.

Le chroniqueur de l'émission de Sophie Davant a souhaité montrer trois de ces "mashups", tous produits par le même internaute: malheureusement pour ce dernier, la chaîne avait même flouté le logo avec lequel il signe ses vidéos. Sur Facebook, il a donc exprimé sa colère, le lendemain de l'émission.






Car les quelques mots prononcés par le chroniqueur pour introduire les vidéos laissaient même penser qu'il en était l'auteur : "J'ai marié deux films en costumes" explique-t-il avant de lancer un extrait mélangeant "Star Wars" et "les Visiteurs". La vidéo originale a d'ailleurs enregistré jusqu'ici plus de 300.000 vues. Alors que Sophie Davant lui demande s'il est l'auteur de ces vidéos, sa réponse confuse, ne lève pas le doute: "il y en des milliers sur Internet" explique-t-il. Des images à découvrir dans notre vidéo ci-dessous.


Un chroniqueur de France 2 s'approprie... par LeHuffPost

Le lendemain de la diffusion, la vidéo de la chronique était indisponible. Grosse maladresse ou plagiat, nous avons tenté de contacter la chaîne sur ce sujet: mardi soir, notre demande n'avait pas abouti.

En attendant, le compte "What's the Mashup" a répondu avec humour, en détournant la chronique de l'émission "C'est au programme", une vidéo visible ci-dessous.



Lire aussi :

» Cyril Hanouna n'avait rien à carrer de la "Nouvelle Star"

» De Caunes souhaite rempiler pour un an au Grand Journal

» Comment marquer des points auprès des jurés de Top Chef saison 6

» Seul Chuck Norris peut sauver les audiences de "Les pieds dans le plat" sur Europe 1

» Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

20:30
Assaut contre l'hôtel de Tripoli : au moins neuf morts dont un Français
20:28

Les Restos du coeur prévoient un déficit de 10 millions d'euros en 2015

Après avoir accusé un trou de 7 millions d'euros en 2014, les Restos du coeur prévoient un déficit de 10 millions d'euros pour l'année 2015. Malgré des événements très médiatiques comme la tournée des Enfoirés, la situation financière de l'association inquiète.






Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.