Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

February 19 2016

13:15

Bernard Debré ne veut pas de Nicolas Sarkozy en 2017: "Qu'il s'en aille des Républicains"

POLITIQUE - Bernard Debré, député Les Républicains, a demandé que Nicolas Sarkozy, mis en examen, ne soit pas candidat à l'élection présidentielle, vendredi 19 février sur les chaînes parlementaires LCP et Public Sénat. Le député de Paris, proche de François Fillon, demande "bien sûr" que l'ex-chef de l'Etat ne soit pas candidat en 2017 (voir la vidéo ci-dessus).

"Vous voyez un ancien président de la République se représenter contre le même candidat qui l'a battu, François Hollande, alors qu'il est mis en examen (...) ? J'aimerais qu'on ait un peu plus de politique saine et compréhensible", a-t-il affirmé, après avoir rappelé la jurisprudence d'Edouard Balladur, ancien Premier ministre, selon qui un ministre mis en examen devait démissionner.

Peut-il rester à la tête des Républicains? "Non", a répondu le député. "Nicolas Sarkozy ne devrait pas se présenter à l'élection présidentielle. Qu'il en tire les conclusions complètes. Qu'il s'en aille des Républicains ou alors qu'il nous dise: +je ne suis pas candidat mais je vais les organiser (les primaires de novembre) avec les uns ou les autres+".

"Mais enfin, qu'on arrête de nous imposer des investitures, le programme de Nicolas Sarkozy. Nous n'allons pas rejouer 2012, on va être la risée du monde entier. On le voit (dans les sondages), les Français le rejettent", a-t-il ajouté. Nicolas Sarkozy a été mis en examen mardi pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.

Lire aussi :

• Juppé adresse ses "amitiés" à Sarkozy après sa mise en examen

• Sarkozy mis en examen dans l'affaire Bygmalion

• Toutes ces affaires où le nom de Nicolas Sarkozy est cité

• La justice, obstacle à la candidature de Nicolas Sarkozy?

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook


12:20

Trains Intercités : la SNCF va investir près de 2 milliards d'euros

Le secrétaire d'État aux Transports a également annoncé que le gouvernement souhaitait «se désengager» des lignes de nuit.








12:16

Faute de remplaçants, au moins 6000 jours de cours perdus depuis la rentrée

Le recensement a été fait grâce à un outil en ligne par la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) dans 57 départements, de la maternelle au lycée en passant par le collège. Mais pour l'Éducation nationale, la situation s'améliore.








12:08

Réforme du droit du travail : un projet incohérent et dangereux. C'est une régression

Un nouvel imaginaire nous est proposé. Malheureusement, il ne fait pas rêver !
12:01

Brexit: qu'est-ce que le Royaume-Uni apporte vraiment à l'Europe?

EUROPE - Encore une journée cruciale pour l'Europe. Après un premier tour d'échauffement jeudi, les 28 dirigeants européens se retrouvent ce vendredi 19 février à Bruxelles pour arracher un compromis sur les réformes demandées par le Premier ministre britannique David Cameron et éloigner le spectre d'un "Brexit".

"Pour le moment je peux seulement dire que nous avons fait certains progrès mais il reste encore beaucoup à faire", a averti le président du Conseil européen Donald Tusk, peu avant... 3h vendredi matin. Comme de coutume dans ces négociations marathons, à l'image de celle autour du Grexit, chacun fait monter les enchères, donne dans l'intox et bluffe jusqu'à la dernière minute. Avant de trouver un accord (en général).

Mais nos voisins Britanniques méritent-ils tant de sacrifices? Depuis leur entrée dans l'Union européenne en 1973, ils se sont surtout distingués par leur volonté d'y participer le moins possible. Les symboles ne manquent pas, qu'il s'agisse du refus de la monnaie unique, ou de l'obsession de la Première ministre Margaret Thatcher pour réduire sa contribution au budget européen, de 1979 à 1984.

Pourtant, l'apport de la Grande-Bretagne à l'Union européenne mérite que l'on s'y arrête. Mêmes sa capacité à contrarier Bruxelles est plus précieuse qu'il n'y paraît...

Une grosse contribution au budget européen


Malgré la ristourne négociée par Margaret Thatcher (5 milliards d'euros en 2014), le Royaume-Uni reste un contributeur majeur au budget de l'Union européenne. Avec 17 milliards d'euros en 2013, il est le quatirème contributeur, derrière l'Allemagne, la France (23 milliards), et l'Italie.

Sur un budget total de 135 milliards d'euros, la Grande-Bretagne prend donc environ 12% à sa charge.

"Leur appartenance à l'UE permet aussi des économies d'échelle. En cas de Brexit, le nombre de fonctionnaires européens ne va pas diminuer", analyse Marc-Antoine Collard, chef économiste chez Rothschild & Cie Gestion. Sachant que les frais administratifs de l'UE représentent 6% du budget (8,1 milliards), ce n'est pas négligeable.


Dessine-moi l'éco : Le budget de l'UE par Dessinemoileco

De la stabilité économique


Il ne faut pas se leurrer. Si la Grande-Bretagne quitte le marché commun, elle négociera de nouveaux accords de libre-échange aussitôt. Facile à dire...

"Il sera négocié mais il faut le faire! Les Etats-Unis et le Canada ont mis des années pour y parvenir dans un contexte favorable. Avec la crise économique et les rancœurs politiques suite au Brexit, des pays avec un fort taux de chômage comme la France, l'Italie, et l'Espagne seront tentés de remettre des barrières", estime Marc-Antoine Collard, de Rothschild & Cie Gestion.

En clair, la montée des partis nationalistes un peu partout en Europe encouragerait le levée de barrières douanières au détriment de l'efficacité économique.

Un allié face à Bruxelles pour les eurosceptiques


Les Anglais freinent l'Europe dans son intégration, c'est connu. "Nous n’avons pas, avec succès, repoussé les frontières de l’Etat en Grande-Bretagne pour les voir réimposées au niveau européen avec un super-Etat européen exerçant une nouvelle domination depuis Bruxelles", a déclaré Margaret Thatcher à Bruges, en septembre 1988.

Pour les partisans d'une Europe intégrée, c'est un crime difficile à pardonner. Le Brexit serait d'ailleurs l'occasion de passer à une Europe à deux vitesses, avec les Etats qui veulent aller plus loin, et les autres.

Mais pour les eurosceptiques, la Grande-Bretagne est au contraire un allié de poids contre les projets de "super-Etat". "La Pologne est extrêmement irritée contre l'Union européenne. En cas de Brexit, elle risque de réclamer à son tour un nouvel accord", explique Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque.

Depuis leur victoire aux élections législatives en octobre, les conservateurs polonais entretiennent une crise ouverte avec les institutions européennes. Ils ont exprimé à nouveau leur refus de la monnaie unique.

Après le Brexit, le Poloxit?

Un contrepoids diplomatique face à l'Allemagne


Dans un couple franco-allemand déséquilibré, la France n'a rien contre un soupçon de triolisme. "La Grande-Bretagne est très pragmatique, un peu comme la France. Elle s'est souvent rangée à ses côtés face à l'Allemagne plus idéologique ces dernières années, reconnaît Christopher Dembik, de Saxo Banque. Pendant la crise bancaire, l'Angleterre a été la première à comprendre la nécessité de nationaliser. Pour la Grèce, elle était aussi du côté du compromis, avec la France."

Une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union renforcerait donc l'autorité de l'Allemagne sur le continent. La France ne pourrait sans doute pas compter sur des pays comme l'Espagne et l'Italie, plutôt mal en point, pour jouer le rôle d'allié diplomatique de poids.

Un savoir-faire financier reconnu dans le monde entier


Il y a la place de New-York, celle de Hong-Kong, et celle de Londres. Mais en cas de Brexit, plusieurs banques de la City ont déjà fait savoir qu'elles pourraient quitter le pays. Le président d'HSBC envisage même de rapatrier son siège à Paris, soit un bon millier d'emplois.

Tant mieux pour la France, pas pour l'Europe. Comme la Silicon Valley pour les technologies, les métiers de la finance ont besoin d'un écosystème dense, de cette masse-critique pour peser sur la scène mondiale, et attirer des sous-traitants.

"La City perdrait des plumes avec une dilution dans plusieurs pays de son savoir-faire bancaire et financier, avertit Marc-Antoine Collard, de Rothschild & Cie Gestion. Pour l'Europe, ce serait une perte d'influence sur un rouage de base de l'économie capitaliste."

Lire aussi :

• Sommet Brexit, jour 2: c'est "l'heure de vérité" ce vendredi à Bruxelles

• Qui va tenir le rôle de dupe dans le Brexit?, par Jean-Luc Sauron

• Le Brexit expliqué aux Froggies

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook 


12:01

VIDÉO. Découvrez ELEVATE, la nouvelle oeuvre d'art de Shia Laboeuf

CULTURE - Il y a des expérimentations qui nous laissent entre la bouche bée et le froncement de sourcils. Les oeuvres d'art de Shia Laboeuf font clairement partie de cette catégorie. Et la dernière en date - #ELEVATE - ne déroge pas à la règle.

Après s'être fait filmer en train de regarder tous ses films, après avoir publié une vidéo de lui sur fond vert criant un message de motivation à destination des étudiants en art, après être apparu avec un sac en papier sur la tête indiquant "I'm not famous anymore" ("je ne suis plus célèbre"), l'acteur a donc décidé de passer 24 heures dans un ascenseur de l'Oxford Union, une société de débat au sein de la célèbre université britannique. Il y est bloqué avec deux autres artistes, la finlandaise Nastja Säde Rönkkö et le britannique Luke Turner. Les étudiants (ou autres) peuvent le rejoindre pour discuter... de choses et d'autres, comme le montre un extrait du début de cette expérimentation dans la vidéo ci-dessus.

Attention! Le résultat visuel peut décevoir. Le collectif d'artistes a en effet décidé de placer la caméra en dehors de l'ascenseur. Les discussions sont bien retransmises grâce à la présence d'un micro à l'intérieur mais le live youtube (visible ci-dessous) montre une grande partie du temps la porte grise, abîmée et fermée de l'ascenseur...

Pour ceux qui voudrait suivre cette performance, sachez qu'il sera dans cet ascenseur (et en live) jusqu'à samedi 20 février 10h heure française.



Lire aussi :

• Shia LaBeouf et son discours de motivation détournés par les internautes

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Shia LaBeouf imite Éric Cantona à Berlin

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook




11:54

Perquisitions : le FN écrit au procureur François Molins

INFO LE FIGARO - Après la perquisition menée, mercredi jusqu'à 2h du matin, au siège du Front national à Nanterre, l'avocat du parti a écrit au procureur de la République de Paris.








11:51

Lady Gaga a surpris tout le monde au défilé Marc Jacobs

MODE - La chanteuse Lady Gaga était l'invitée surprise du défilé de Marc Jacobs, qui a clôturé la Fashion Week sur une note sombre, avec une collection tout en noir et gris.

Repérable par sa taille plus modeste que celles des autres mannequins, Lady Gaga avait revêtu un manteau gris immense, avec de la fourrure sur les manches, porté sur un chemisier vert pastel avec un ruban noué en cravate.

Des talons pas très pratiques

Comme ses collègues d'un soir, l'invitée surprise du couturier américain a défilé avec des chaussures dotées d'immenses talons compensés. Gênées par ces chaussures acrobatiques, plusieurs modèles ont manqué de tomber au moment d'effectuer le virage qui devait leur permettre de faire le tour de la piste ronde.

Tout comme une autre vedette du défilé, le mannequin Kendall Jenner, Lady Gaga était coiffée avec des ondulations, qui rappelaient les femmes des années folles et de l'entre-deux guerres.

Selon le site spécialisé Women's Wear Daily, la chanteuse, connue pour son look extravagant, a insisté pour se préparer dans les mêmes conditions que les autres mannequins.

La collection était très sombre, dans son ambiance générale, mais aussi dans les couleurs, avec une dominante de noir et de gris. Les pièces présentaient une grande diversité, du blouson en cuir au grand manteau semblé sorti de la garde-robe d'un homme d'une corpulence hors norme.



Lire aussi :

• David Bowie aurait été fier de Lady Gaga

• Lady Gaga a chanté l'hymne américain comme personne

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook


» À voir également sur le Huffpost :

11:46

Libye: plus de 40 morts dans un raid aérien contre des djihadistes

Attribuée aux Américains, l'opération visait une maison près de Tripoli où se réunissaient des djihadistes tunisiens affiliés à l'Etat islamique, dont certains commanditaires des attentats de Sousse et du musée du Bardo.








11:46

La directrice des programmes de France 3, Dana Hastier, charge Julien Lepers

TÉLÉVISION - C'est samedi que l'on verra Julien Lepers pour la dernière fois aux commandes de "Questions pour un champion" sur France 3. Une émission enregistrée le 2 décembre, avant l'officialisation de son départ. A l'occasion de ce clap de fin, Le Parisien a publié ce vendredi un portrait de l'animateur dans lequel est interviewée la directrice des programmes de la chaîne, Dana Hastier.

Cette dernière n'est pas tendre avec lui. Dana Hastier, qui a décidé elle-même de cette séparation, justifie son choix par quatre études. Selon celles-ci, Julien Lepers pâtissait d'une "image très négative". "Les téléspectateurs ont déclaré qu'ils trouvaient Julien ringard, qu'il avait l'air exaspéré avec les candidats, jetait ses fiches..., précise-t-elle. Et le public associait le présentateur à l'absence de renouvellement de la chaîne."

Par ailleurs, la directrice des programmes de France 3 dévoile le salaire du présentateur, non sans lui envoyer une pique au passage:

"On ne peut pas dialoguer avec lui. Il joue les victimes, mais il gagnait 40.000 euros par mois pour une semaine d'enregistrement et va toucher 1,3 million d'euros d'indemnités".


"Ingérable"

Dana Hastier, pour qui Lepers était "ingérable", souligne enfin la baisse d'audience de "Questions pour un champion" (moins 400.000 téléspectateurs en 5 ans) et la moyenne d'âge élevée des téléspectateurs de l'émission (69 ans).

Par ailleurs, dans le portrait dressé par Le Parisien, Julien Lepers est décrit par des personnes qui l'ont côtoyé comme quelqu'un d'énigmatique: "Tu peux bosser des années avec lui sans le connaître. Tu ne sais jamais ce qu'il pense" (un ancien collègue); "Julien descend de la planète Mars. Il est habité. Ce n'est pas un homme convivial, qui vous invite à dîner" (Julie Pietri, pour qui il a écrit une chanson).

Lundi 22 février, Samuel Etienne, le remplaçant de Julien Lepers, présentera pour la première fois "Questions pour un champion". Il a déjà prévu de rendre hommage à son prédécesseur.

Lire aussi :

» Lepers: questions sur une éviction

» Lepers fait ses adieux à France 3... sur TF1

» Le remplaçant de Lepers s'exprime pour la première fois

» Pour suivre les dernières actualités en direct sur le HuffPost, cliquez ici

» Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

» Retrouvez-nous sur notre page Facebook


» À voir également sur le HuffPost:

11:40

Les Etats-Unis frappent un camp de l’Etat islamique en Libye

Les raids aériens américains dans ce camp situé à côté de Sabrata ont fait plus de quarante morts au sein des djihadistes, dont la plupart seraient des Tunisiens membres de l’Etat islamique.








11:37

Un Lillois en garde à vue pour avoir «covoituré» une famille de djihadistes jusqu'en Turquie

Un entrepreneur lillois de 43 ans d'origine turc, Tuncel Percin, a passé près de trente heures en garde à vue pour avoir, via Blablacar, "covoituré" une famille de djihadistes de Lille à Istanbul, en Turquie, rapporte La Voix du Nord. L'homme a été interpellé à son domicile et menotté par une quinzaine de membres des forces de l'ordre cagoulés. Ils ont ensuite perquisitionné sa maison et celle de sa mère. Ce père de 4 enfants au casier judiciaire vierge voit sa garde à vue débuter le 15 février à 14h15. Elle s'arrêtera le lendemain à 21 heures. 

Cette mésaventure est la conséquence d'un covoiturage malheureux. En juillet dernier, il décide de partir en vacances en Turquie. Il possède un minibus et publie une annonce sur le site Blablacar. Un couple de 3 enfants le contacte rapidement. "Si elle portait le voile intégral, lui n'avait aucun signe distinctif et les enfants étaient des enfants", affirme l'homme. Pourtant, il s'agit de djihadistes qui ont fait allégeance à l'EI en Irak. 

L'entrepreneur assure ne rien savoir de ces personnes peu bavardes durant le voyage. "Je ne suis pas musulman pratiquant. Je ne fréquente pas les mosquées", assure-t-il. Son avocat considère ce dossier comme "clairement abusif". Tuncel Percin, lui, demande des explications et entend se défendre. Il a d'ores et déjà prévu un prochain en voyage en Turquie.








11:36

VIDÉO. Un smartphone flexible qui permet de "feuilleter" comme un livre

TECHNO - Voilà des années qu'on en entend parler, mais le smartphone flexible commence seulement à prendre forme. Lundi 15 février, des chercheurs du Human Media Lab, de l'université canadienne Queen's, ont présenté Reflex, un prototype doté d'un écran qui peut se tordre.

L'intérêt, en dehors de la prouesse? Selon les chercheurs, cette technologie permet de créer de nouveaux usages, comme par exemple la possibilité de tourner les pages de ce que l'on lit, comme si l'on feuilletait un livre.





Certes, le prototype n'est pas beau à voir, mais il a le mérite de fonctionner. On peut même téléphoner avec.

Reste à savoir si les chercheurs arriveront à intégrer cette technologie dans un véritable smartphone. Pour l'instant, les seuls téléphones aux écrans flexibles ne le sont pas vraiment eux-mêmes, comme le G Flex de LG, courbé et qui peut encaisser des torsions, mais sans plus. Une rumeur affirme que Samsung travaillerait de son côté à un smartphone avec écran flexible capable de se replier sur lui-même.

Le Human Media Lab travaille sur le concept d'écrans flexibles depuis de longues années. En 2011, les chercheurs avaient déjà publié une vidéo d'un écran flexible, mais bien éloigné du concept actuel.



Lire aussi :

• L'iPhone 7 compatible Li-Fi et sans prise casque? Les dernières rumeurs

• Les gens sans téléphone portable: qui sont-ils, quels sont leurs réseaux ?

• Marre des écrans cassés? Ces chercheurs ont créé un verre solide comme l'acier

• Retrouvez toutes nos vidéos C'est Demain

• Retrouvez toutes les actualités du futur sur notre page Facebook C'est Demain




11:26

La justice rejette le recours de l’association Promouvoir contre « Les 8 salopards »

Le tribunal administratif a jugé qu’une interdiction du film de Quentin Tarantino aux moins de 16 ans aurait été injustifiée.








11:23
Deux habitations vieilles de 7000 ans découvertes à Jérusalem
11:22

Des SDF évacués pour la visite de François Hollande à Tahiti

POLITIQUE - La municipalité de Papeete a tout prévu pour assurer la sécurité du président de la République lors de sa visite, lundi 22 février. La circulation des routes sera contrôlée, certaines écoles seront fermées... et les cabanes des SDF auront disparu. D'après la chaîne La 1ère, la mairie aurait demandé aux SDF installés près du marché de faire place nette pour le bain de foule présidentiel.

"La mairie demande aux SDF de quitter les lieux, du moins provisoirement, le temps de la visite présidentielle", aurait exigé la municipalité, d'après Le Lab d'Europe 1. Selon La 1ère, certaines cabanes ont déjà été démontées pour que la carte postale soit parfaite lors de la venue de François Hollande.

Coco, un SDF interrogé par la chaîne, assure qu'aucune solution de relogement ne lui a été proposée. "Par intermédiaire, on vient me voir pour me dire qu'il faut tout enlever, que l'on quitte les lieux (...) Et voilà qu'ils viennent se plaindre pour la sécurité du président, mais enfin où allons-nous?", s'étonne-t-il.


Coco SDF Papeete

Lire aussi :

• François Hollande s'explique sur sa visite préparée à Lucette à Nancy

• "L'affaire" Lucette Brochet : la communication de François prise en défaut

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-­nous sur notre page Facebook



» À voir également sur le Huffpost :

11:19

Comprendre la bataille de Verdun en 3 minutes

VIDÉO - Longue et impitoyable, la bataille de Verdun fut la plus meurtrière de la première guerre mondiale. Récit en stop-motion de dix mois d'enfer dans les tranchées.








11:14

Vanessa Hudgens et Austin Butler gravent un cœur dans un rocher. Ils risquent la prison.

PEOPLE - Parfois, il est dangereux d'exhiber son amour au grand jour. C'est ce qu'ont appris à leurs dépens, l'ex-héroïne de la saga High School Musical, Vanessa Hudgens, et son petit ami, Austin Butler.

Initialement, le jeune couple s'était rendu à Sedona, en plein désert de l'Arizona, afin de célébrer la Saint-Valentin de la façon la plus romantique qui soit: seuls et dans un cadre de rêve. Les tourtereaux ont ensuite affiché leur bonheur sur Instagram afin de partager ce moment avec tous leurs fans.

❤️❤️ @austinbutler #sedonadreams

Une photo publiée par Vanessa Hudgens (@vanessahudgens) le 14 Févr. 2016 à 13h12 PST








Seulement, cet étalage d'allégresse pourrait bien se retourner contre les deux célébrités. En effet, ils ont eu la mauvaise idée de poster une photographie (vite retirée) avec leurs deux noms et un cœur gravés sur un rocher, ce qui est formellement interdit aux Etats-Unis. Voici le crime en question:




Loin d'être anodin, le fait de graver deux noms sur un rocher est un problème sérieux outre-Atlantique. Selon la loi fédérale américaine, il est très clairement spécifié qu'il est interdit de dégrader "toute surface naturelle ou d'autres biens des États-Unis".

Brady Smith, porte-parole de la Coconino national Forest a déclaré a ce sujet:

"Le lundi, 15 février, nous avons pris connaissance - par l'intermédiaire des médias et des rapports publics - d'un post Instagram de Vanessa Hudgens montrant une gravure ou la sculpture d'un cœur avec deux noms sur un rocher qui se trouve visiblement sur le Red Rock Ranger District de la forêt nationale de Coconino. (...). Nous avons constaté que quand une personne grave quelque chose, il encourage les autres à faire de même. La sculpture de toute nature affecte la beauté naturelle de la région."


Pour cette infraction, le couple est poursuivi en justice et risque jusqu'à 6 mois de prison et 5000 dollars d'amende. Dans la foulée de la plainte, des responsables du parc et des personnalités conservatrices ont également plaidé pour une lourde sanction envers le couple. C'est notamment le cas de Meghan McCain, la fille de l'ancien candidat républicain à la maison blanche John McCain:



"Quel crétin graverait sur les roches rouges de Sedona? J'espère que Vanessa Hudgens sera punie pour avoir sculptée un des plus beaux endroits d'Arizona"

Lire aussi :

• Quand Paul McCartney se fait refouler d'une soirée des Grammy Awards

• Les seins de Kim Kardashian défient les lois de la gravité

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook


11:12

Ouganda : Museveni en passe d’être réélu, son opposant arrêté

Le président Yoweri Museveni est sur le point d’obtenir un nouveau mandat selon des résultats encore partiels. Kizza Besigye a été encore arrêté.








11:12

Le prochain James Bond repoussé à 2018 pour garder Daniel Craig

VIDÉO - La Metro Goldwyn Mayer et Eon, le producteur historique de 007, sont prêts à retarder le tournage du 25e film officiel pour laisser participer l'acteur britannique à la série américaine Purity.








Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl