Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

February 11 2016

13:51

Des dizaines de morts dans la mutinerie d’une prison au Mexique

Peu après minuit, une mutinerie a éclaté à la prison Topo Chico, dans la ville mexicaine de Monterrey, faisant au moins 30 morts.








13:50

PHOTOS. Des dizaines de morts lors d'une mutinerie dans une prison de Monterrey, au Mexique

INTERNATIONAL - Un bilan dramatique. Plusieurs dizaines de personnes ont péri dans une mutinerie jeudi 11 février dans une prison de Monterrey, dans le nord-est du Mexique, a indiqué la presse locale. La chaîne Televisa a évoqué un bilan de 30 morts tandis que Milenio TV faisait état de 50 morts, qui seraient des détenus mais aussi des gardiens.

La police anti-émeute et les ambulances se sont rendues dans la prison Topo Chico d'où sortait de la fumée, selon des images des chaînes de télévision. D'après la BBC, plusieurs prisonniers auraient par ailleurs profité de la confusion pour s'évader.







Un responsable de communication du ministère de l'Intérieur a précisé que la mutinerie s'était déclenchée après minuit, dans la nuit de mercredi à jeudi, et avait été maîtrisée en un peu moins de deux heures. Selon les quotidiens Milenio et Reforma, la mutinerie a éclaté lors d'une tentative d'évasion.

Les familles des détenus s'étaient regroupées jeudi à l'aube devant la prison et protestaient, comme le montrent les images diffusées par plusieurs médias:







Cet incident intervient à la veille de la visite du pape François au Mexique où il doit justement visiter un centre pénitencier à Ciudad Juarez, à la frontière américaine.

Lire aussi :

• Des policiers fuient une scène de crime au Mexique

• La vidéo spectaculaire de l'assaut dans la planque d'El Chapo

• Sean Penn a interviewé "El Chapo" pendant sa cavale

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook




13:46

L’effet de foehn en time-lapse

Ce phénomène météorologique se forme quand des vents dominants rencontrent un relief important.








13:38

« Il y a obsession commune aux dépressifs et aux djihadistes »

Pour le psychanaliste Thomas Bouvatier, les dangers liés à la radicalisation islamiste devraient nous pousser à « construire un autre modèle de société, résolument optimiste ».








13:11

Déchéance : Macron s'est «autorecadré tout seul», selon Matignon

LE SCAN POLITIQUE - Le ministre de l'Économie a provoqué un tollé en livrant mardi soir son «inconfort philosophique» sur ce débat déjà très controversé. Il s'est immédiatement attiré les foudres de Manuel Valls.








13:07

Syrie : plus de 51 000 déplacés depuis le début de l’offensive d’Alep

Selon l’ONU, 300 000 autres personnes risquent de se retrouver en état de siège en raison des bombardements de l’aviation russe qui soutient le régime syrien.








13:00

Kendall Jenner reprend le célèbre symbole féministe "We Can Do It" pour Rock The Vote

PEOPLE - Kendall Jenner remet le couvert avec la campagne Rock The Vote. La star se glisse cette fois-ci dans la peau du symbole féministe Rosie the Riveter (Rosie la riveteuse) afin d'inciter les jeunes, et notamment les femmes, à voter aux élections américaines de 2016.

L'affiche de Rosie the Riveter et son slogan "We Can Do It" sont un emblème des femmes qui travaillèrent dans l'industrie de l'armement pendant la seconde guerre mondiale aux États-Unis. Elle a d'ailleurs déjà été reprise par des stars engagées dans la cause féministe comme Beyoncé (même si certains ont des réserves sur la pertinence de la récupération de cette affiche). Kiki Burger, directeur du marketing et des partenariats de Rock The Vote, a confié au magazine TeenVogue que ce symbole était un héritage évident à partager avec la jeune génération pour les pousser à voter. Il déclare également que Kendall Jenner est plus qu'un simple mannequin et qu'au delà de sa jeunesse et de son succès, c'est une personne engagée dans les combats pour l'égalité hommes-femmes.

#RockTheVote behind the scenes. guns?

Une photo publiée par Kendall Jenner (@kendalljenner) le 10 Févr. 2016 à 16h05 PST




En septembre 2015, Kendall Jenner avait déjà prêté son image à la campagne citoyenne Rock The Vote afin d'encourager les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales. Elle s'était alors mise dans la peau d'une suffragette, habillée avec le style de l'époque. Dans cette vidéo, la fille de Kris Jenner nous narrait un petit cours d'histoire sur le droit de vote des femmes en Amérique. Elle rappellait également les combats qu'avaient mené des féministes comme Susan B. Anthony et Elisabeth Cady Stanton.



Lire aussi :

• Kendall Jenner, nouvelle "angel" de Victoria's Secret, assure lors du défilé en sous-vêtements


• Kendall Jenner a les cheveux roses pour Vogue

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook


» À voir également sur le Huffpost :

12:43

Après les attentats, une rescapée du Bataclan se voit refuser une assurance

L'assureur a justifié sa décision en faisant valoir le «stress post-traumatique» dont souffre la jeune femme. Une décision légale mais moralement contestable, selon un avocat spécialisé dans l'indemnisation des victimes de dommages corporels.








12:39

Un général américain s'effondre sur sa collègue, elle tente de garder le contrôle avec humour

ÉTATS-UNIS - C'est au milieu d'un briefing sur le financement de l'armée de l'air que le général américain James Martin s'est senti mal: d'un coup et sans bruit, il s'effondre alors sur son pupitre, soutenu par sa collègue Carolyn Gleason.

Derrière le self-contrôle de cette dernière, qui tente de détendre l'atmosphère avec des blagues, le malaise est alors grand, comme on peut le voir dans la vidéo en tête de cet article.

Ausculté quelques minutes après avoir lui-même quitté la salle, le général Martin s'est avéré particulièrement affaibli à la suite d'un coup de froid. Ses jours ne sont donc pas en danger.

Lire aussi :

• VIDÉO. Malaise en direct sur BFMTV: Une photo d'Abdeslam Salah pendant le point météo

• VIDEO. Laurent Fabius fait un malaise en direct en République tchèque

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook


12:35

Pourquoi les médecins se permettent de snober la Conférence Santé

SANTE - Opération séduction pour la ministre de la Santé. Marisol Touraine tient ce 11 février la Conférence Santé, un grand raout qui réunit étudiants, médecins, infirmiers, etc., au Conseil économique, social et environnemental (CESE) , à Paris.

Cette conférence, annoncée en mars, au plus fort de la contestation des médecins contre le projet de loi Santé, vise à raccommoder le gouvernement avec les professionnels de la santé. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela ne se passe pas comme prévu.

En début de matinée, Marisol Touraine est arrivée au CESE sous les sifflets d'une poignée de syndicalistes des hôpitaux de Paris (APHP). Quant à la grand-messe, elle se déroule sans les principaux syndicats de médecins libéraux. Toujours remontés, ils ont décidé de boycotter un "enfumage politique", selon les mots du président de la CSMF, Jean-Paul Ortiz.

Ultime pied de nez, la CSMF, MG France, la FMF, le SML et le Bloc organisent parallèlement leurs "assises de la médecine libérale", où ils doivent dévoiler "une plateforme de propositions communes" en vue de la prochaine négociation sur leur rémunération avec l'assurance maladie, qui s'ouvrira le 24 février. Ambiance.

Arrogants? Il faut dire que les médecins ont de quoi être sûr d'eux. Le gouvernement sait bien qu'il doit se faire pardonner la pilule amère de la loi Santé et du tiers payant, qui a mobilisé la profession contre elle tout au long de 2015.

Le gouvernement a annoncé aujourd'hui des mesures en faveur de leur formation et de meilleures conditions d'exercice. Marisol Touraine a dévoilé des pistes sur le numerus clausus et les congés maternité des femmes médecins.

Surtout, la ministre s'est dite "favorable à une évolution de la rémunération" bien que "cela relève de la négociation entre l’assurance maladie et les médecins". Les discussions sur la nouvelle convention doivent débuter d'ici quelques semaines.

Pour les médecins, ce serait l'aboutissement d'une revendication récurrente depuis 2011, date de la dernière hausse de tarif (23 en parcours de soin, 25 en dehors). Pourtant, certains n'hésitent pas à provoquer le gouvernement en multipliant les dépassement d'honoraires, comme dans le Morbihan où ils se paient des "heures sup" après 17 heures.

Cette assurance ne vient pas de nulle part. Les médecins savent qu'ils sont l'une des corporations les mieux représentées au niveau des deux chambres législatives. Dentistes, chirurgiens, pharmaciens.... L'Assemblée nationale compte 40 professionnels de santé (7% des effectifs ), et le Sénat 29 (8,3%).

Et encore, cette surreprésentation est sous-estimée car elle n'intègre pas la fonction publique hospitalière (20% des fonctionnaires). Or, l'Assemblée nationale compte 101 cadres de la fonctions publiques, et fonctionnaires de catégorie A, B et C.

Pénurie des vocations

Surtout, ils savent que le gouvernement doit se dépêtrer de la pénurie grandissante des vocations. Entre 2007 et 2014, le nombre de médecins généralistes a baissé de 6,5%. Et ce n'est pas prêt de s'arranger. "Avec une moyenne d'âge de 54 ans pour les hommes et de 49 ans pour les femmes, s'ajoute 18,3% de départ à la retraite par an. A ce rythme, il sera très compliqué de trouver un praticien dans les dix prochaines années", avertit Daniel Dimermanas, Directeur Général de l'association COSEM.

"Déserts médicaux", difficulté à obtenir un rendez-vous, attente interminable en salle d'attente pour ceux qui n'en ont pas... Il n'est pas difficile de faire l'expérience de cette pénurie grandissante.

Pour susciter de nouvelles vocations, le gouvernement semble donc prêt à accepter une augmentation des tarifs, et donc des salaires. Contre la pénurie de médecins à l'hôpital public, la ministre de la Santé a déjà dévoilé en novembre un plan d'environ 250 millions d'euros d'ici à 2019 pour attirer 3000 jeunes dans les zones en tension.

Lire aussi :

• Une épidémie de Zika dans le sud de la France? C'est a priori impossible

• Ces études scientifiques qui affirment que le LSD peut aussi être bon pour la santé

• Des implants de graphène dans le cerveau contre Parkinson?

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook 




12:26

VIDÉO. Tony Stark a exaucé le rêve de cet enfant malade

INSOLITE - Ce petit garçon australien a été nommé membre honoraire des "Avengers" par Tony Stark lui-même. Atteint de mucoviscidose, le jeune Domenic, 9 ans a enfilé le costume de Iron Boy grâce à la fondation "Make-A-Wish Australia".

Avec la complicité de la police de Sydney, qui a participé à l'élaboration de cette grande mise en scène, le jeune garçon a pu botter les fesses de quelques méchants qui menaçaient sa ville, comme le montre notre vidéo au-dessus de l'article.

Et la cerise sur le gateau a été l'intervention de Tony Stark, qui, dans une vidéo publiée sur Facebook, a pu féliciter son jeune acolyte et le faire officiellement entrer dans la bande des "Avengers". Pas sûr que l'autre héros de Marvel à la mode aujourd'hui, Deadpool, dont le film est sorti mercredi 10 février en France, aurait eu cette délicatesse...

Alors que Tony Stark, alias Robert Downey Junior, est un habitué de ce genre de belles initiatives : il avait déjà offert un bras robotique à un jeune garçon au mois de mars 2015.

En 2013, San Francisco avait eu la formidable initiative d'organiser une journée entière en l'honneur de "Batkid", un petit garçon de 5 ans atteint de leucémie. Il avait sauvé la ville et s'était vu remettre les clés de la ville. Il avait même été félicité par Barack Obama en personne.

C'est également l'association "Make a wish" qui avait organisé cette journée à l'honneur de Batkid.

Lire aussi :

• VIDÉO. Le premier trailer de "Captain America: Civil War"

• VIDÉO. "X-Men Apocalypse" se dévoile dans une première bande-annonce

• VIDÉO. Ces acteurs ont incarné plusieurs personnages de comics

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook 




Egalement sur Le HuffPost:



12:23

VIDÉO. Dans la fabrique californienne des love dolls, sex toys intelligents

TECHNO - Elles parlent et pourraient bientôt avoir une personnalité grâce à l'intelligence artificielle. Les love dolls, des poupées grandeur nature fabriquées par l'entreprise RealDoll à San Marco, en Californie évoluent désormais en fonction des avancées de la technologie. Le site fusion.net est parti à la rencontre du créateur de ces poupées à forme humaine.

Peut-être qu'un jour, elle pourront comme le logiciel de Google battre un joueur du jeu de go. Cela fait plus de 20 ans que Matt McMullen conçoit ces poupées. Ce qui au départ n'était que de simples modèles aux formes féminines est devenu un sex toy coûtant près de 5000 dollars. Aujourd'hui, le créateur compte des milliers de clients dans le monde et essaie peu à peu d'intégrer l'intelligence artificielle et les nouvelles technologies dans son jouet pour adulte, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article .

Cliquez sur le lien pour regarder le reportage de fusion.net dans son intégralité.

Lire aussi :

• Avec l'intelligence artificielle, Google va répondre à votre place

• Comment le futur de l'intelligence artificielle pourrait révolutionner le monde

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook


12:11

VIDÉO. Ce renard confond un lit avec de la neige

ANIMAUX - Juniper est un renard apprivoisé, trop habitué à l'homme pour vivre dans la nature. C'est sa propriétaire, qui garde l’anonymat, qui a posté cette vidéo sur son compte Instagram. On y voit le petit renard rebondir sur le lit et creuser à travers celui-ci, confondant sans doute le drap blanc avec de la neige.

Cette tentative ratée fait partie de l'un des nombreux post présents sur le compte. Un peu plus de 93.000 personnes suivent chaque jour le quotidien et les aventures du renard "le plus heureux du monde".

She's a well educated fox

Une photo publiée par Juniper (@juniperfoxx) le 16 Nov. 2015 à 11h37 PST





When your mom dresses you as a unicorn, but you wanted to go as the undead

Une photo publiée par Juniper (@juniperfoxx) le 30 Oct. 2015 à 13h31 PDT





Everyone loves bubble baths

Une photo publiée par Juniper (@juniperfoxx) le 25 Août 2015 à 18h13 PDT





In no mood for your shenanigans

Une photo publiée par Juniper (@juniperfoxx) le 19 Janv. 2016 à 10h55 PST





A travers l'une de ses photos, la propriétaire de Juniper tente tout de même d'expliquer la réalité aux personnes qui souhaiteraient adopter un renard:

[...] "Je sais que je poste beaucoup de belles photos de Juniper et elle a l'air très calme et facile à manipuler, c'est le fruit de beaucoup de travail et encore aujourd'hui il y'a des jours ou elle est difficile. Cette désinformation va inévitablement conduire les gens à prendre un animal qu'ils ne comprennent pas. Les renards ne sont pas comme les chiens, même si ils peuvent montre des caractéristiques similaires. Ce ne sont pas des animaux élevés pour plaire aux humains. Ils sont enclins à des comportements où ils vous mordent et détruisent tout. Ils ont besoin de beaucoup de temps et de soins avant de devenir sociable. Juniper prend 90% de ma journée.
Si vous ne voulez pas nettoyer constamment, ne prenez pas cet animal.
Si vous voulez quelque chose à câliner tous les soirs dans votre lit, ne prenez pas cet animal."



Même un renard, en apparence sympathique et bien éduqué, comme Juniper peut faire ça:





Ou ça:

This used to be my couch, now it's a den

Une photo publiée par Juniper (@juniperfoxx) le 6 Févr. 2016 à 11h34 PST






Lire aussi :

• Ce chiot qui apprend à aboyer va vous faire fondre

• Quand une meute de huskies se met à chanter, ça fait du bruit

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook




12:02

Le livre de Christiane Taubira se vend mieux que celui de Nicolas Sarkozy sur une semaine

POLITIQUE - Les "Murmures" plus forts que la "France pour la vie"? Alors que les politiques prennent d'assaut les étales des librairies depuis le début de l'année, deux vainqueurs semblent déjà s'imposer dans la course au best-seller. Toute la question est de savoir lequel finira premier.

Et pour l'heure, c'est Christiane Taubira qui a pris la tête de la compétition dans la catégorie officieuse du "livre qui s'est le mieux vendu sur une semaine". L'ancienne ministre de la Justice, qui a publié le 2 février dernier un court essai contre la déchéance de nationalité juste après sa démission du gouvernement, a écoulé 85.000 exemplaires de "Murmures pour la Jeunesse" (Ed. Philippe Rey) en l'espace de sept jours, à en croire le classement Top 20 GfK/Livres Hebdo.

Elle détrône ainsi le livre-confession de l'ancien président Nicolas Sarkozy qui, sur la même durée, avait vendu le chiffre déjà spectaculaire de 67.725 exemplaires, hors ventes numériques, d'après une estimation du même cabinet GfK, alors rendue publique par Plon.

Le patron des Républicains reste toutefois en tête du classement Livres Hebdo qui tient compte des ventes cumulées. Depuis la parution de "La France pour la vie" le 25 janvier dernier, Nicolas Sarkozy, qui enchaîne les séances de dédicaces, a vendu plus de 100.000 exemplaires et il ne devrait pas s'arrêter là. Christiane Taubira remportera-t-elle son duel sur la durée ou les ventes s'épuiseront-elles? Rendez-vous au prochain classement.

Quoi qu'il arrive, ces chiffres de ventes sont exceptionnels. "Il n'y a pas plus d'une dizaine de personnalités qui sont capables de dépasser les 10.000 ventes. Ce sont les personnalités de premier plan, tel Juppé, Fillon, Sarkozy, Hollande, Valls, Taubira, Mélenchon. Globalement, on peut estimer que 8000 c'est déjà bien mais ce n'est vraiment pas fréquent", estimait ainsi Arash Derambarsh, élu de droite à Courbevoie et directeur de collection aux éditions du Cherche Midi.

LIRE AUSSI :

• Qui écrit des best-sellers politiques?

• Ces livres politiques que presque personne ne lit

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook




11:54

"The Life of Pablo" : quelqu'un avait trouvé le titre improbable du nouvel album de Kanye West

MUSIQUE - "The Life of Pablo". Après avoir changé plusieurs fois d'avis (passant de Swish à Waves), Kanye West semble avoir finalement choisi ce titre pour son album. L'artiste a dévoilé le nom et la liste des titres de ce nouvel opus tard ce mercredi 10 février.

Ce septième album sera dévoilé au public ce jeudi soir lors d'un concert au Madison Square Garden de New York, retransmis dans une centaine de salles de cinéma en France. Et Kanye West va être obligé d'offrir des places à un petit malin...





Le 9 février, Yeezus a lancé un défi sur Twitter: "Celui qui devine le titre obtiendra des entrées pour Season 3 (le concert au Madison Square Garden) et une paire de Yeezys gratuite (les chaussures du rappeur)".





Avec un nom aussi improbable que "The Life of Pablo" quelles étaient les chances que quelqu'un devine? Il existe pourtant un fan qui a trouvé le nom exact de l'album le 9 février dernier, trois jours avec la révélation de Kanye West.

Il l'a publié sur Twitter en répondant à l'artiste:





L'a-t-il déduit? L'a-t-il vu dans un rêve? Le tenait-il de sources sures? Le HuffPost a contacté cet Américain qui vit à Washington et il explique avoir simplement deviné car il connaît l'admiration de Kanye West pour Pablo Picasso.

"Kanye parle tout le temps des grands artistes à travers les âges et l'un de ses préférés reste Pablo Picasso, nous a confié le jeune homme. J'ai aussi pensé que ça pourrait coller avec Pablo Escobar, un autre Pablo célèbre. Vous savez bien que les rappeurs adorent se comparer à des gros dealers de drogue", s'est amusé ce petit chanceux qui souhaite désormais attirer l'attention de l'artiste pour obtenir sa récompense. Il va falloir tenir parole Kanye...

Lire aussi :

• Kanye West clame l'innocence de Bill Cosby sur Twitter

• Quand Amber Rose intervient dans l'énorme clash entre Kanye West et Wiz Khalifa

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook




11:36

La famille de Tamir Rice, tué par des policiers, reçoit une facture pour les frais d’ambulance

Le garçon de 12 ans, tué alors qu’il jouait avec un arme factice, est mort de ses blessures. La ville de Cleveland réclame 500 dollars au titre des frais liés aux procédures médicales.








11:33

Nord : 7 personnes soupçonnées d’agresser des migrants arrêtées en flagrant délit à Loon-Plage

La police judiciaire lilloise a interpellé dans la nuit sept personnes, alors qu’elles venaient d’agresser des migrants près d’un campement proche de Dunkerque.








11:28

VIDÉO. "House of Cards" saison 4: Le couple Underwood se déclare la guerre dans une nouvelle bande-annonce

SÉRIES TV - Netflix prépare minutieusement le retour de House of Cards le 4 mars. Après un premier trailer sous forme de clip de campagne et un deuxième reprenant les codes de l'allocution présidentielle, la plateforme a enfin dévoilé une première vraie bande-annonce jeudi 11 février.

Le clip d'une minute, que vous pouvez voir ci-dessous , laisse entendre que les épisodes de la saison 4 mettront encore un peu plus de côté la politique américaine pour se concentrer sur le couple Underwood et les difficultés qu'il va devoir affronter.

ATTENTION SPOILERS (bien évidemment)



"Tu n'as aucune idée de ce que cela signifie de ne rien avoir, tu n'apprécies pas ce que nous avons construit, j'ai dû me battre pour tout ce que j'ai obtenu dans la vie !", entend-on dire un Frank Underwood furieux sur fond d'images où le couple s'échange des regards plein de ressentiment.

Et pour cause, la saison précédente s'était terminée sur une bien mauvaise passe pour les époux terribles. Fatiguée des mensonges et des revirements de son mari, Claire promettait à ce dernier de le quitter pour poursuivre sa quête du pouvoir en solo.

Frank Underwood, en pleine campagne, se retrouvait alors seul à la veille de la primaire démocrate dans le New Hampshire, en vue de de l'élection présidentielle de 2016. Un sujet plus que jamais d'actualité.

"Nous avions un futur jusqu'à ce que tu commences à le détruire", conclut l'homme politique dans cette nouvelle bande-annonce où s’enchaînent selfies, violentes altercations, sourires forcés, séduction et gouttes de sang dans un chaos qui pourrait signer le retour du machiavélisme et des rebondissements effrénés qui avaient fait le succès des deux premières saisons. Espérons-le en tout cas.

Lire aussi :

» L'héroïne de "Scream" rejoint la saison 4 de "House of Cards"

» Comment Netflix a changé notre expérience de la télévision et des séries

» Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

» Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

» Retrouvez-nous sur notre page Facebook


11:20

« Trepalium » : l’apartheid riches-pauvres a salement de l’avenir

Un monde coupé en deux : la mini-série "Trepalium" peint un univers cloisonné entre chômeurs, 80% de la population, et actifs retranchés dans une ville forteresse. A voir ce jeudi sur Arte.








11:09

Agression de migrants: 7 interpellations

Sept hommes ont été interpellés en flagrant délit à Loon-plage (Nord), près de Dunkerque, après avoir agressé dans la nuit quatre migrants, des Kurdes irakiens, selon le parquet de Dunkerque. Ces sept hommes, âgés de 24 à 44 ans et pour certains originaires du Pas-de-Calais, sont en cours d'audition, a indiqué le procureur de Dunkerque Eric Fouard, confirmant une information de RTL.

"Il y a sept interpellations en flagrant délit à Loon-Plage dans ce qui paraît être une agression sur des migrants qui stationnent habituellement là la nuit pour attendre les camions et tenter d'y monter pour gagner l'Angleterre", a indiqué le procureur de Dunkerque, précisant que "la PJ était saisie". "Il y a quatre blessés légers, a priori des Irakiens kurdes et les investigations sont en cours", a-t-il dit. Selon lui, les personnes agressées pourraient venir du camp de Grande-Synthe, où l'on dénombre près de 1500 migrants. 

Plusieurs agressions ces derniers mois

Concernant les sept hommes interpellés, "ils sont en garde à vue depuis 1h du matin. C'est la première fois que j'ai un acte similaire sur mon ressort et une telle agression", a souligné Éric Fouard. "Je ne sais pas si ces personnes sont celles qui ce sont déjà livrées à des exactions à Calais ou ailleurs, on n'a pas forcément de rapprochement pour l'instant", a expliqué le procureur. 

Depuis plusieurs mois, des migrants sont victimes d'agressions à Calais et dans ses environs. Une information judiciaire a ainsi été ouverte le 4 février pour l'agression avec arme de trois Syriens dans la nuit du 20 au 21 janvier à Calais, où se trouve la "Jungle", un bidonville où vivent entre 3700 et 4500 migrants selon les sources. D'autres enquêtes avaient été ouvertes pour plusieurs faits similaires, selon le parquet de Boulogne-sur-mer.

LIRE AUSSI:
» Camp de Grande-Synthe: un blessé par balles









Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl